Test : Hob The Definitive Edition sur Nintendo Switch

80

Près de deux ans après sa sortie sur PS4 et PC, Hob s’invite sur Switch sous la forme d’une Definitive Edition. Faut-il craquer pour ce petit jeu vendu au prix de 20 € ? On vous dit tout !

Une Definitive Edition, vraiment ?

À l’automne 2017, Runic Game, le studio à l’origine de Torchlight et Torchlight II, lançait Hob sur PC et PS4. Le jeu avait été très bien accueilli par les joueurs PC comme en témoignent ses évaluations « très positives » sur Steam.  Près de deux ans plus tard, Hob va essayer de séduire les joueurs Switch en débarquant sur la console de Nintendo sous la forme d’une Definitive Edition. Sur le papier, cette version définitive promet « des performances et des fonctionnalités améliorées » mais soyons francs, si vous avez Hob sur PC ou sur PS4, la plus-value de cette version Switch est quasiment nulle.

Perdu dans les ruines

Pour les joueurs qui n’ont jamais joué à Hob par contre, c’est l’occasion de découvrir un jeu atypique et poétique. Hob est une aventure 100 % solo qui emmène le joueur dans un monde rempli de mystère à travers les ruines d’une civilisation. Ici pas d’introduction, de dialogues et encore moins d’objectifs à suivre, vous allez devoir vous débrouiller par vous-même.

Aux commandes d’un mystérieux personnage portant une cape rouge et équipé d’un bras multifonction, vous devrez explorer l’étrange monde qui vous entoure et qui mélange ruines, animaux robotiques et éléments futuristes. Au fur et à mesure de votre progression, vous débloquerez de nouvelles fonctionnalités qui vous permettrons d’atteindre de nouveaux endroits de la carte. Hob alterne entre les phases d’exploration et les phases de réflexion avec des nombreux petits puzzles et énigmes à résoudre. De temps en temps, le héros sera également amené à utiliser la force et à se battre avec son épée.

Un jeu qui risque d’en décourager certains

Entre la bande-son reposante et les graphismes, minimalistes mais colorés et enchanteurs, une certaine magie se dégage de Hob. Néanmoins, à force de laisser planer trop de mystères et à ne pas prendre le joueur par la main, le jeu risque d’en décourager certains. Le pire étant d’arrêter de jouer durant quelques jours à Hob et de devoir se replonger dans le jeu.  Vous aurez alors encore plus ce sentiment d’être perdu dans ces ruines. Celles et ceux qui s’accrocheront découvriront un bon petit jeu qui réserve 10h de jeu, ce qui pour 20 € est plus que correct.

REVIEW OVERVIEW
Hob The Definitive Edition (Switch)