Trump exhorte les démocrates à arrêter leurs « investigations bidon »

41
Trump exhorte les démocrates à arrêter leurs

Un Donald Trump visiblement irrité a exhorté mercredi les démocrates du Congrès américain à arrêter leurs « investigations bidon », en niant s’être livré à toute tentative d’étouffer les conclusions de la vaste enquête russe. Le président républicain s’est exprimé lors d’une conférence de presse convoquée à la hâte, après avoir abrégé une réunion avec les dirigeants démocrates des deux assemblées du Capitole.

« Je ne pratique pas la dissimulation », a martelé M. Trump après cet entretien écourté à la Maison Blanche avec Nancy Pelosi et Chuck Schumer, censé porter sur un vaste programme d’infrastructures. Mme Pelosi l’avait peu avant accusé d’être « engagé dans une opération de dissimulation ».

Cette nouvelle passe d’armes a fait passer la bataille grondant depuis plusieurs mois entre les démocrates et le républicain en guerre ouverte, menaçant de paralyser toute avancée dans un Congrès divisé: infrastructures, budget, réformes..

Une perspective potentiellement néfaste à l’orée des élections présidentielle et parlementaires de novembre 2020. En parallèle, le débat sur le possible lancement d’une procédure de destitution contre le président républicain commence à agiter sérieusement le camp démocrate, qui menace de se diviser.

« Hier soir j’ai entendu qu’ils allaient se réunir juste avant cette réunion pour parler du mot +i+. Vous vous rendez compte? « , s’est indigné Donald Trump en référence au mot anglais pour « destitution »: « impeachment ».

La « chasse aux sorcières continue! « , avait déjà tempêté au petit matin le milliardaire, en référence à l’enquête du procureur spécial Robert Mueller sur l’ingérence russe dans l’élection de 2016, les soupçons de collusion entre son équipe de campagne et Moscou et sur ses tentatives présumées d’entraver par la suite ces investigations.

Le président républicain a choisi son angle d’attaque: en gaspillant toute leur énergie dans de multiples enquêtes parlementaires le visant, les démocrates négligent leur travail parlementaire, et donc les électeurs.

source: Belga