Les Kurdes de Belgique manifestent en soutien aux grévistes de la faim en Turquie

43
Belga / N. Quintelier

Environ 450 Kurdes de Belgique ont marché de la gare de Bruxelles-Central à la place du Luxembourg mercredi, en soutien aux détenus en grève de la faim dans les prisons turques. Ils réclament la libération de leur chef historique Abdullah Öcalan, incarcéré depuis 1999, et appellent l’Europe à agir.

Le mouvement a débuté en novembre 2018 en soutien à la députée Leyla Güven, qui avait entamé une grève de la faim en détention pour dénoncer le traitement infligé à Abdullah Öcalan. Selon elle, la libération du leader historique de la rébellion kurde est le seul moyen de parvenir à une solution pacifique et durable. Mme Güven a depuis lors été suivie par des centaines de détenus.

A Bruxelles, les manifestants ont dénoncé la violence du régime de Recep Tayyip Erdogan, qu’ils qualifient de «terroriste». Les leaders du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) Zubeyir Aydar et Remzi Kartal, qui vivent en Belgique, faisaient partie du cortège.

La marche s’est achevée devant le Parlement européen. Les protestataires demandent au Conseil de l’Europe et à l’UE de faire en sorte que la Turquie respecte ses propres lois ainsi que les conventions internationales.