Un homme repéré en train d’escalader la Tour Eiffel provoque son évacuation

La tour Eiffel et son parvis ont été évacués lundi après-midi après qu’une personne a été repérée en train d’escalader l’emblématique monument parisien.

«Un grimpeur a été détecté. C’est la procédure habituelle. Il faut l’empêcher de continuer et, dans ce cas-là, on évacue la Tour», a expliqué une source de la société d’exploitation, sans être en mesure de préciser le nombre de touristes concernés par l’évacuation. «Pompiers et police sont sur place», a-t-elle ajouté.

Le parvis a également été évacué, a précisé une source policière. Sur place, on pouvait apercevoir une forme noire mouvante quasiment au sommet du monument, au niveau de la dernière plateforme.

Au pied de la Tour Eiffel, tandis que la moitié du Champ-de-Mars a été évacuée, quelques centaines de touristes levaient le nez vers le ciel, dans une tentative de l’apercevoir, certains en zoomant avec leurs appareils photo.

Peu avant 17H30, des pompiers tentaient d’atteindre le grimpeur en descendant en rappel depuis le 3e étage. La brigade de recherche et intervention de la police (BRI) est sur place et a pris contact avec le grimpeur, dont les motivations restent inconnues, selon cette source.

En octobre 2017, la Tour Eiffel avait dû être «complètement évacuée» en raison de «la présence d’un jeune homme sur un pilier de la Tour qui menaçait de se suicider». La police avait finalement réussi à faire renoncer le jeune homme.

La Tour Eiffel, qui fête cette année ses 130 ans, est le monument payant le plus visité au monde, avec sept millions de visiteurs par an.