Une réalisatrice refusée à Cannes car elle était avec son bébé de 4 mois

154
AFP / A. Diaz

La réalisatrice britannique Greta Bellamacina venait présenter le film « Hurt By Paradise » mercredi au festival de Cannes. Sauf que l’accès au Palais des Festivals lui a été refusé car elle n’avait pas d’accréditation pour son bébé de 4 mois.

Le festival de Cannes se retrouve sous le feu des critiques après que la réalisatrice Greta Bellamacina n’a pas pu accéder au Palais des Festival à cause de son enfant de 4 mois qui n’avait pas d’accréditation. « Je suis scandalisée par cette attitude rétrograde et absurde, » confie-t-elle au journal britannique The Guardian.

Elle explique que, dans un premier temps, l’entrée lui a tout simplement été refusée. Cependant, « après un débat stressant, » elle a pu rentrer dans la zone d’accréditation avec son bébé. Là, des vigiles lui ont expliqué qu’elle devrait payer 300 € d’accréditation pour son enfant. Après avoir accepté de débourser cette somme, les vigiles lui ont expliqué que son pass arriverait dans les 48 heures et l’ont priée de sortir.

Un programme spécial pour parents

Face à la polémique, le festival de Cannes a reconnu qu’il s’agissait là « d’une erreur. » En avril, l’organisation avait pourtant annoncé la mise en place d’un programme spécial pour aider les parents de l’industrie du cinéma. Ce programme leur avait même réservé un lieu spécifique dans lequel des accréditations supplémentaires pour un bébé et une nounou étaient proposées gratuitement, tout comme une salle d’allaitement et de baby-sitting. « Malheureusement, Mme Bellamacina n’était pas au courant de ces nouvelles installations. Suite à une mauvaise communication de la part d’un membre de la sécurité et de l’accueil, un accès qui aurait dû lui être accordé lui a été refusé, » a conclu l’organisation du festival.