Côte d’Ivoire: violents affrontements interethniques dans le centre du pays

79

De violents affrontements mercredi entre populations autochtones (Baoulé) et allogènes (Dioula, ressortissant du Nord) ont fait des dizaines de blessés, dont six membres des forces de l’ordre, à Béoumi (à 60 km à l’ouest de Bouaké, centre) où plusieurs maisons et véhicules ont été incendiés, a rapporté un journaliste de l’AFP. La gendarmerie a dû intervenir en faisant usage de gaz lacrymogène et en chargeant pour séparer les deux camps qui se sont affrontés en raison d’une vieille querelle entre les transporteurs (taxi brousse) d’ethnie dioula et les pilotes de moto-taxis d’ethnie baoulé.
« Une altercation entre un chauffeur de taxi brousse et un conducteur de moto taxi qui se trouvait à la gare des taxis brousses » a ravivé la tension lundi avant de dégénérer en bataille rangée, selon Innocent Koffi, agriculteur baoulé à Béoumi.
Les affrontements intercommunautaires, parfois meurtriers, sont fréquents en Côte d’Ivoire, pays d’environ 22 millions d’habitants qui compte plusieurs dizaines d’ethnies et une importante communauté étrangère. Ces heurts sont souvent liés à la propriété foncière mais aussi aux transports.

source: Belga