Viva la vida à Porto Rico

157
Ph. D. R.

L’année 2017 a présenté un double visage à Porto Rico! D’un côté, «Despacito», le hit de Luis Fonsi, a tourné en boucle et, de l’autre, l’ouragan Maria a fait la une des journaux. Cette île, territoire non incorporé des États-Unis, située dans les Grandes Antilles, ne se résume toutefois pas à ces deux faits! De son monde sous-marin bioluminescent à son plat traditionnel, le mofongo, «la Isla del Encanto» – littéralement «l’île de l’enchantement» – invite à la danse. Découvrez l’outsider des Caraïbes!

Plages blanches, immenses palmiers et reggeaton, nous voilà à Porto Rico! La vie n’y a toutefois pas toujours été aussi douce… En septembre 2017, le destin s’est abattu sur cette magnifique île sous la forme de l’ouragan Maria, qui la laissera dévastée. Presque deux ans plus tard, certaines familles n’ont toujours pas l’électricité, mais rien dans l’humeur des Portoricains ne permet de le deviner. Les gens sont ici très tranquilos. Luis Fonsi dit vrai: ‘despacito, this is how we do it down in Puerto Rico’.

El Yunque National Forest

Même si Porto Rico est 3 fois plus petit que la Belgique, le pays compte pas moins de 143 îles! Seules Porto Rico, l’île principale, et les îles de Culebra et Vieques sont habitées. Vous rejoindrez facilement en ferry ces deux dernières, situées à l’est du pays, au départ de Ceiba. La plupart des touristes démarrent toutefois leur circuit portoricain dans la ville côtière de Luquillo. Cette municipalité est installée à un jet de pierre de la forêt tropicale classée d’El Yunque. Une jeep vous drope au point culminant et la descente à pied dure 3 heures environ. Après l’ouragan, la plupart des sentiers de randonnée dans la forêt et le long des rivières ont été fermés. La nature y est encore en train de panser ses plaies, mais elle n’en reste pas moins belle à couper le souffle!

Marcher, ça creuse! Il y a l’embarras du choix pour se restaurer, mais sur cette île vous devez absolument vous mettre au mofongo. Ce plat typiquement portoricain est préparé avec des bananes plantain. C’est une sorte de purée croquante fourrée au choix de poulpe, de scampis, de légumes… La saveur de ce plat est un mix parfait entre l’Europe, l’Afrique et les premiers habitants de l’île, les Taïnos.

Mosquito Bay

Les plages paradisiaques ne manquent pas dans les Caraïbes. Mais ce qui doit faire pencher la balance en faveur de Porto Rico, ce sont ses baies bioluminescentes ou «bahías bioluminiscentes». L’île possède en effet trois baies de ce type, dont la Mosquito Bay à Vieques est la plus remarquable. L’eau claire est riche en micro-organismes qui émettent de la lumière quand on les dérange. Les requins, les raies et bien d’autres poissons s’illuminent aussi quand ils nagent à proximité de vous. Cette éco-aventure est tellement spéciale qu’on a du mal à y croire tant qu’on ne l’a pas vécue!

Outre la baie la plus luminescente au monde, Vieques abrite aussi plus de chevaux que d’habitants sur une superficie de 135 km². Ces quadrupèdes se rencontrent principalement à Sun Bay, mais vous en croiserez aussi sur la route de Playa Negra. Sur cette plage -aussi appelée Black Sand Beach-, les touristes font halte pour s’offrir un gommage au sable volcanique. Les rochers dorés, l’eau turquoise et les rares touristes vous donnent presque l’impression de vous retrouver sur une île déserte!

Survival beach

Les raisons de visiter Porto Rico sont quasi infinies. Les amateurs de sports nautiques seront comme des poissons dans l’eau à Rincón, «le coin» de l’île. Les surfeurs s’en donneront à cœur joie sur 11 plages différentes. Tres Palmas est réservée aux sportifs accomplis et Little Malibu Beach est la destination des débutants. Les fanas de plongée sous-marine découvriront la faune et la flore à Steps Beach. C’est de loin le meilleur spot pour apercevoir des tortues de mer et des bancs de poissons colorés. Les touristes y plongent à leurs propres risques et périls parmi les coraux de feu, qui provoquent des douleurs semblables à celles des brûlures… Soyez donc prudent!

Si la vie dans la mer ne vous intéresse pas, vous pouvez aussi profiter autrement des magnifiques plages du nord-ouest. Dans la municipalité côtière d’Aguadilla, à une demi-heure de route de Rincón, se trouve un paradis secret qui vaut le détour. Survival Beach n’a pas usurpé son nom. La randonnée jusqu’aux plages cachées n’est pas à la portée de tous, mais l’aventurier romantique qui sommeille en vous aura à cœur de se montrer à la hauteur. C’est tout bonus pour votre flux Instagram!

Viejo San Juan

Finie l’aventure, il est temps de partir à la découverte de la ville de San Juan! Old San Juan est unanimement reconnu comme la perle de la capitale, mais des quartiers comme Santurce feront aussi battre votre cœur. Ce quartier est en quelque sorte le Brooklyn de San Juan, à sa façon unique. Ce quartier coloré et artiste est connu pour son streetart, ses foodtrucks proposant des mets délicieux et sa vie nocturne authentique à La Placita.

Vous pouvez aussi exhiber votre tempérament latino à La Factoria. Ce bar sombre, niché dans une des ruelles colorées d’Old San Juan, a servi de décor au clip de Luis Fonsi pour son hit Despacito. La vieille ville a de quoi plaire à tout le monde. Vous y longerez un arc-en-ciel de maisons… en quête de Barrachina, là où le Piña Colada a vu le jour, et d’un savoureux mofongo, avant de finir une nouvelle belle journée. Porto Rico, c’est the American Dream, au beau milieu des Caraïbes!