Des produits d’entretien dits « verts », mais dangereux

99
Ph. Pixabay

Qui dit vendre un produit « vert » ne vend pas un produit sain pour autant. La preuve avec quelques produits ménagers qui regorgent de polluants et de substances susceptibles de provoquer des allergies.

Le greenwashing, cette technique qui consiste à faire passer pour écologiques et sains des produits afin de séduire les consommateurs, touche également le secteur des produits d’entretien. Un hors-série du magazine français 60 millions de consommateurs consacré à notre intérieur pointe du doigt divers nettoyants qui se disent naturels.

Le nettoyant Ajax « Fête des fleurs » tente de profiter d’un nom qui nous transporte instantanément dans une prairie fleurie au bord d’un ruisseau alors qu’on lave le sol de sa cuisine. Le ruisseau, justement, risque bien de sentir les conséquences concrètes du coup de frais donné au carrelage. Le produit contient des allergènes et irritants toxiques pour les organismes aquatiques. Même constat avec le Cif Nature Ultra dégraissant. 60 millions de consommateurs y a trouvé des conservateurs toxiques pour l’environnement ainsi que des allergènes ; ou encore avec le nettoyant multi-usages au bicarbonate de St Marc, qui contient des irritants qui peuvent causer des brûlures, et des allergènes toxiques pour la vie aquatique.

Le nettoyant fait maison, une valeur sûre

Le magazine de protection des consommateurs français regrette que ces produits « promettent une substance réputée naturelle, comme le vinaigre, le bicarbonate de soude, le citron ou l’amande douce, et n’en contiennent qu’une portion congrue ». À la place, elle y a trouvé des substances « peu biodégradables et très polluantes qui attaquent la faune aquatique, milieu où le produit finira sa vie. »

Pour éviter d’acheter des produits contenant des substances nocives pour l’environnement, rien de tel que les produits faits maison. Ils sont également moins coûteux, et évitent l’achat sans fin de contenants plastiques. Pour fabriquer un nettoyant multi-usages, il suffit de remplir une bouteille aux trois quarts d’eau tiède, y ajouter quatre cuillères à soupe de vinaigre blanc, deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude, et quelques gouttes d’huiles essentielles.