Redynamiser son eau du robinet

Ph. Unsplash

L’eau redynamisée aurait un meilleur goût. Nous aurions donc envie d’en boire plus, ce qui est bénéfique pour notre organisme car nous sommes aujourd’hui nombreux à être en carence hydrique. Lorsque l’eau est redynamisée, sa structure moléculaire change. Explications avec Christophe Carrette, consultant et conférencier sur la dynamisation de l’eau et fondateur de H2O Bénélux.

C’est quoi une eau redynamisée ?

« C’est une eau à laquelle on a réimprimé le cycle de l’eau naturel de façon accélérée grâce à une méthode qui allie un mouvement que l’on appelle vortex et un système d’aimants permanents. Le champ magnétique créé par ces aimants vient redonner à l’eau toute son énergie électromagnétique. Cela permet de lui rendre les caractéristiques naturelles – ou du moins de s’en rapprocher – de l’eau ‘lévitique’, c’est à dire de l’eau qui jaillit naturellement de la terre. Cette dernière est le top en terme d’énergie, bien mieux encore que l’eau de source que l’on a été pomper dans les nappes phréatiques par exemple. »

L’eau redynamisée est-elle meilleure pour la santé ?

« On ne peut pas dire cela. L’Afsca a validé cette définition de lui rendre ses caractéristiques naturelles mais on ne peut pas dire qu’elle est meilleure pour la santé. Par contre, on peut affirmer que ses caractéristiques moléculaires changent lorsqu’elle est redynamisée. Par exemple, on sait que l’eau est chargée en minéraux et que 80% de ces derniers sont du calcaire. Et lorsque l’eau du robinet est redynamisée, la molécule de calcite devient une molécule d’aragonite. Vous pouvez d’ailleurs faire le test chez vous en faisant bouillir de l’eau du robinet non redynamisée et de l’eau redynamisée, dans deux casseroles. Vous allez voir que l’eau non redynamisée va devenir trouble, légèrement blanchâtre, à cause du calcaire. Par contre, l’eau redynamisée va avoir une fine couche blanchâtre qui flotte sur sa surface et le reste va rester limpide. Il y a vraiment un changement moléculaire qui s’opère. Et le résultat pour notre organisme c’est que le calcaire restructuré est très facilement évacuable par l’organisme. »

Mais nous avons besoin de ces minéraux contenus dans l’eau non ?

« Non, il faut savoir que les trois quarts des minéraux de l’eau sont anorganiques donc inassimilables par l’organisme, contrairement aux minéraux organiques que l’on retrouve dans les végétaux. Ces minéraux vont plutôt surcharger notre organisme, les reins en particulier. Il faut dans l’idéal boire des eaux qui ont un résidu sec peu élevé et de préférence redynamisée car cette méthode va restructurer les minéraux de l’eau pour leur permettre, d’une part, un taux d’assimilation plus élevé et, d’autre part, une meilleure évacuation pour les molécules qui restent inassimilable. »

Et donc l’eau redynamisée transporterait plus d’énergie avec elle ?

« Oui, c’est logique. Lorsqu’elle passe dans le vortex, elle emmagasine de l’énergie cinétique. Les minéraux sont le siège de l’énergie qui se trouve dans l’eau. L’énergie photonique se loge dans les sels ionisés. C’est prouvé par un tas d’études scientifiques. L’eau est donc chargée énergétiquement et l’on peut penser qu’elle donnera plus ou moins d’énergie à notre organisme en fonction de sa qualité. Mais ce qui est certain, c’est qu’elle a un goût beaucoup plus doux et une texture plus veloutée lorsqu’elle est redynamisée. »

Qu’est-ce qu’un vortex concrètement ?

« Le garde forestier Viktor Schauberger a vulgarisé ce terme au vingtième siècle en observant la nature. Il a vu que l’eau dans son état naturel tourne constamment. Il a observé cela dans les rivières qui, si l’on regarde bien, créent tout plein de petits vortex, comme des petits tourbillons ! Depuis lors, les satellites de la NASA ont pu observer que les mers sont elles aussi constamment entrainées dans des vortex. De l’infiniment grand comme la spirale de la voie lactée, à l’infiniment petit et la double hélice des chaînes d’adn, c’est le mouvement de la vie tout simplement. Et redynamiser l’eau c’est faire ce que préconisait Schauberger : observer, comprendre et reproduire la nature. »

Faut-il filtrer l’eau avant de la redynamiser ?

« Oui, c’est très important car sinon on régénère également tous les polluants qui se trouvent dans l’eau. On peut filtrer l’eau du robinet avec le charbon actif ou avec l’osmose inverse. Il existe plusieurs marques de méthode de filtration. Je privilégie le charbon actif car l’osmose inverse créer une eau distillée qui ne contient plus aucuns minéraux alors que le charbon actif garde les minéraux. »

Comment redynamiser l’eau chez soi ?

« Il faut la faire tourbillonner pour lui redonner de l’énergie. C’est le principe de base. Mais encore faut-il le champ magnétique créé par les aimants. À faire chez soi, c’est compliqué. Il faut donc se munir d’un dynamiseur. »

Lucie Hage