« Michael Jackson était innocent jusqu’à preuve du contraire »

AFP / Angela Weiss

Dans une interview au magazine British Vogue, Madonna a été très claire à propos de Michael Jackson. Pour elle, il était « innocent jusqu’à preuve du contraire ». Elle rejoint ainsi d’autres stars qui ont tenu à défendre le ‘king of pop’ des accusations d’abus sexuels.

En janvier dernier, le documentaire « Leaving Neverland » laissait la parole à Wade Robson et James Safechuck, qui accusaient tous deux Michael Jackson de les avoir agressés dans leur enfance.

Mais depuis sa sortie, des personnalités telles que Macaulay Culkin, Barbara Streisand, Corey Feldman, ou encore Diana Ross ont tenu à défendre la mémoire du chanteur.

« Je n’ai pas la mentalité des gens qui lynchent », a expliqué Madonna dans cette interview. « Donc dans mon esprit, les gens sont innocents jusqu’à preuve du contraire. »

La chanteuse, qui s’apprête à publier son 14e album, Madame X, en juin, a ajouté: « On m’a lancé mille accusations qui ne sont pas vraies. Alors face à des personnes qui me disent ce genre de choses, mon attitude est de répondre: ‘Pouvez-vous le prouver?' »

Lorsque le magazine lui a demandé si le documentaire « Leaving Neverland » pouvait ou non être une preuve de la culpabilité de Michael Jackson, elle a répondu: « Je ne sais pas, je n’ai pas vu le film. Je suppose que ce sont les gens qui racontent des événements réels -mais, bien sûr, les gens mentent parfois. Alors, je dis toujours: ‘C’est quoi l’agenda? Quel est le programme? Que veulent ces gens? Est-ce qu’il y en a qui demandent de l’argent, y a-t-il une sorte d’extorsion de fonds?’ Je prendrais toutes ces choses en considération. »

La famille Jackson a nié ces accusations et dénoncé le film, le comparant à un « lynchage public ». Le chanteur avait été acquitté en 2005 dans une affaire impliquant un autre jeune homme. Robson avait alors témoigné à ce procès, affirmant qu’il avait dormi dans la chambre de Michael Jackson à plusieurs reprises, mais qu’il ne l’avait jamais agressé.