Travailler pour la bonne cause : Philippine Cartier pour Entraide et Fraternité

156

Quel est votre job au sein de votre organisation ?

«Je travaille en tant que chargée des partenariats pour la région des Grands Lacs (Burundi, Rwanda, RD Congo) et Madagascar chez Entraide et Fraternité. Nous intervenons dans ces pays fragiles en soutenant des associations locales qui œuvrent auprès des plus vulnérables. Ainsi ce sont les populations qui sont au cœur de nos programmes en tant qu’acteurs de changement. Notre action en Afrique se concentre autour du droit à l’alimentation : soutenir l’agriculture familiale durable tout en cherchant à diversifier davantage les revenus des paysans, et à faire valoir leurs droits face aux autorités. À côté de l’Afrique, nous avons le même type de partenariat sur l’île de Mindanao, aux Philippines.»

Qu’est-ce qui vous motive à travailler pour cette bonne cause ?

«Encore aujourd’hui des millions de personnes ne mangent pas à leur faim. Pouvoir aider les organisations locales à se développer afin de mieux assister et représenter leurs communautés, c’est une vraie source de motivation. Comme notre travail est très local, je peux voir l’impact que nous avons et me rendre compte concrètement du résultat des projets que nous soutenons et être en mesure de soutenir notre travail de plaidoyer ici en Belgique pour des politiques justes et équitables. Notre ambition à tous chez Entraide et Fraternité : ‘Pour que la Terre tourne plus juste !’ »

Votre ASBL est-elle à la recherche d’aide ?

«Chaque don compte, même le plus petit. Les dons nous permettent de soutenir les populations locales dans une perspective d’indépendance alimentaire.»

Toutes les informations sur : www.entraide.be

À la recherche d’une bonne cause à soutenir financièrement ou en tant que bénévole ? Surfez sur www.bonnescauses.be, un site Internet de la Fondation Roi Baudouin.