Un parti prônant la déportation de tous les musulmans se présente au Danemark

192
AFP / R. Scanpix

Le parti islamophobe Stram Kurs pourra se présenter aux prochaines élections parlementaires au Danemark, a annoncé lundi son dirigeant Rasmus Paludan. La formation plaide notamment pour la déportation de tous les musulmans.

Le chef du parti a annoncé sur Facebook que le ministère de l’Economie et des Affaires intérieures considérait Stram Kurs comme éligible. Le ministère a confirmé cette nouvelle à la radio danoise DR.

Rasmus Paludan, avocat, a fondé le parti en juillet 2018. Dans un sondage effectué lundi par l’agence de presse danoise Ritzau, sa formation obtient 2,4% des voix. Un seuil électoral de 2% suffit pour entrer au Parlement.

Le dirigeant de Stram Kurs est très controversé au Danemark en raison de son point de vue extrême sur la migration. Il a été condamné pour racisme en avril et provoque également en incendiant des Coran. Une manifestation anti-migrants qu’il avait organisée à Copenhague mi-avril avait provoqué des émeutes avec la police et des dizaines d’arrestations.

Les Danois doivent élire un nouveau parlement d’ici au 17 juin. Le Premier ministre Lars Lokke Rasmussen doit cependant encore annoncer la date des élections.