Douze ans après la disparition de Maddie McCann, un prédateur sexuel recherché

AFP / A. Senna

Douze ans après la disparition de la petite fille de sept ans à l’époque, la police recherche un homme responsable de 30 agressions dans la région où elle a disparu.

Il y a douze ans, Maddie McCann, la fille d’un couple anglais en vacances au Portugal, disparaissait. Depuis, de nombreuses pistes ont été explorées par les enquêteurs, sans que personne ne soit jamais arrêté. Aujourd’hui, The Sun affirme que les autorités portugaises seraient à la recherche d’un homme responsable de 30 agressions dans un rayon de 65 kilomètres aux alentours de l’appartement dans lequel la petite fille a disparu.

AFP / J. Eisele

D’après le témoignage d’une des victimes du suspect, l’homme se serait couché dans son lit en affirmant être son papa, avant de s’enfuir. Selon les autorités portugaises, toujours citées par The Sun, le suspect serait connu par la police pour des faits de pédophilie alors que la plupart de ses victimes seraient britanniques. Considéré comme « maniaque sexuel, » il se distingue par le port d’un masque chirurgical.

Les parents de Maddie, leur porte-parole et la police britannique n’ont ni confirmé, ni démenti ces informations. D’après le tabloïd anglais, cette nouvelle avancée dans l’enquête proviendrait d’un tuyau de Scotland Yard.