L’Union européenne a accordé une protection à plus de 330.000 demandeurs d’asile en 2018

65

L’Union européenne a accordé en 2018 une protection à près de 333.400 demandeurs d’asile, dont 30% étaient Syriens, selon les chiffres annuels d’Eurostat, l’office européen statistique. Un chiffre en baisse de près de 40% par rapport à 2017 (533.000). Les principaux bénéficiaires d’une protection dans l’UE sont restés les citoyens de Syrie (96.100 personnes, soit 29% du nombre total de personnes ayant obtenu un tel statut dans les États membres de l’UE), suivis par les citoyens d’Afghanistan (53.500, soit 16%) et ceux d’Irak (24.600, soit 7%).

Les Syriens étaient l’année dernière le plus grand groupe bénéficiant d’une protection dans seize États membres. Parmi les 96.100 Syriens à qui une protection a été accordée dans l’UE, près de 70% ont été enregistrés en Allemagne (67.000).

En 2018, le plus grand nombre de personnes ayant obtenu une protection a été observé en Allemagne (139.600, soit 40%), suivie de l’Italie (47.900) et de la France (41.400).

Parmi l’ensemble des personnes ayant obtenu une protection dans l’UE, 163.800 se sont vu octroyer le statut de réfugié (49% de toutes les décisions positives), 100.300 une protection subsidiaire (30%) et 69.300 une autorisation de séjour pour des raisons humanitaires (21%).

En Belgique, 10.250 migrants ont reçu l’asile, dont 8.340 qui ont reçu le statut de réfugié et 1.910 qui se sont vu accorder une protection subsidiaire.

Source: Belga