Gaia veut l’abaissement de la TVA sur la stérilisation des chats

92
Ph. Pexels

Le président de l’association de défense du bien-être animal Gaia, Michel Vandenbosch, et sa directrice Ann De Greef ont remis au président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) une pétition en faveur de l’abaissement de la TVA sur la stérilisation des chats.

Gaia espère que cette pétition, qui a à ce jour recueilli quelque 55.000 signatures, incitera les députés à voter en faveur d’une telle mesure mercredi ou jeudi à la Chambre. L’association réclame une diminution du taux de TVA de 21% à 6% dans les trois Régions du pays, afin d’encourager les propriétaires à se conformer à la loi et a effectivement stériliser leur animal.

La loi stipule en effet que les chats doivent être obligatoirement stérilisés avant l’âge de cinq mois. L’opération coûte 70 € pour un mâle et 120 € pour une femelle. Gaia veut voir ces tarifs diminuer.

Lorsqu’un chat n’est pas stérilisé, ce seul individu peut en engendrer 36 dans les 16 mois, calcule Gaia. «Il est indispensable d’empêcher l’arrivée de milliers de chats indésirables dans les refuges», estime Michel Vandenbosch. «Chaque année, ces structures accueillent plus de 10.000 chats qui sont euthanasiés de force, faute d’avoir trouvé un foyer.»