Un bébé décède dans les bras d’une passagère se rendant en Australie

669
AFP / E. Piermont

Le vol allait de Kuala Lumpur à Perth. Le bébé de deux mois est décédé dans les bras d’une passagère qui essayait de le calmer.

« En rentrant de Malaisie ce matin, j’ai été confrontée à la situation la plus difficile que l’on puisse vivre, » écrit d’emblée Nadia Parenzee, passagère du vol AirAsia D736 entre Kuala Lumpur et Perth sur Facebook.  Dans l’avion, un couple venant d’Arabie Saoudite avec leur bébé de deux mois. « Au début du vol, le bébé était agité et n’arrêtait pas de pleurer, » détaille-t-elle. Mme Parenzee a donc offert son aide pour soulager les parents et essayer de calmer l’enfant.

« Les parents m’ont tendu le bébé avec une lueur de désespoir dans les yeux. Ensuite, le bébé (prénommé Farah) a pris sa dernière respiration et s’est avachi. » Directement, Mme Parenzee se rend compte que quelque chose de grave est en train de se produire. Après un instant de flottement, plusieurs personnes tenteront de réanimer le bébé pendant les deux dernières heures et demie du vol.

Des médecins et la police étaient présents sur la piste de l’aéroport au moment de l’atterrissage. « Suivant la procédure, le personnel du vol a demandé une aide médicale à l’atterrissage, » explique un porte-parole de la compagnie aérienne, qui n’a pas pu commenter sur l’état de santé de l’enfant.

Pour Nadia Parenzee, il n’y a malheureusement aucun doute. « Je suis extrêmement fière de l’avoir tenue dans mes bras et de lui avoir lu une prière avant sa mort (…). Rest In Peace bébé Farah. »