VIDEO. Un documentaire français dépeint Meghan Markle comme une arriviste

AFP

Ce dimanche, les téléspectateurs de C8 ont pu découvrir un reportage dépeignant une Meghan Markle calculatrice à l’image peu reluisante.

Meghan Markle est au centre de l’attention. Alors que la Duchesse de Sussex devrait prochainement mettre au monde le premier enfant du couple, celle-ci vient également d’accueillir sa maman, Doria Ragland, juste avant l’accouchement.

Après qu’un porte-parole de la famille royale ait dû démentir la rumeur du magazine Vanity Fair selon laquelle l’ancienne actrice, et le prince Harry, comptaient élever leur enfant sur le principe de la neutralité du genre, elle doit aujourd’hui faire face à d’autres informations diffusées à la télé française. Ce dimanche 21 avril, la chaîne C8 dévoilait en effet un reportage peu reluisant de la jeune femme.

 

Dans ‘Qui est vraiment Meghan Markle?’, le parcours de la jeune femme est analysé sous l’angle de la question « Meghan, une duchesse arriviste? ». Le documentaire explique alors que dès ses débuts de mannequin, elle a su s’entourer des personnes qu’il fallait pour réussir. « Plutôt que d’aller boire un verre avec les autres filles, elle préférait se rapprocher de la production et être du côté des gens de pouvoir », explique le reportage.

Une image négative de la Duchesse

Allant encore plus loin, il explique qu’elle se serait détournée de son ex-mari le producteur Trevor Engelson après avoir obtenu son rôle dans la série ‘Suits’ qui l’a rendu célèbre, ce dernier étant devenu ‘inutile’ selon un journaliste de Closer. « Elle est enfin libre de poursuivre son ascension », va encore plus loin le reportage. Le documentaire rajoute par ailleurs que son compagnon suivant, un célèbre chef, n’a pas été choisi au hasard puisqu’il lui aurait permis de rencontrer du beau monde. Une ancienne amie de longue date, et témoin de son premier mariage, explique également avoir été éjectée de sa vie.

De son côté, le journaliste royal Patrick Weber vient compléter cette hypothèse calculatrice: « Meghan, c’est les marches de la gloire. Elle veut vraiment aller plus haut, et s’il faut de temps en temps évacuer des gens qui sont devenus indésirables, ce n’est pas un problème pour elle. Ce n’est pas un problème de conscience, ce n’est pas une sentimentale ». « Meghan n’est pas une gentille fille à priori », rajoute ce dernier.