La nouvelle théorie du complot inventée par les anti-vaccins

218
Photo Unsplash

Les anti-vaccins répandent régulièrement des rumeurs dangereuses sur les réseaux sociaux. Des histoires à chaque fois démenties par des études scientifiques. Aujourd’hui, il serait question d’une pomme de terre suceuse de toxines. 

Parmi les rumeurs largement démenties, il y a notamment le fait que les vaccins causeraient l’autisme, que le virus de la polio n’existerait pas, que les pesticides seraient la cause de la poliomyélite et que la consommation de yogourt causerait le papillomavirus.

De nombreux internautes ont remarqué sur Twitter, Reddit et Facebook qu’ils en étaient aujourd’hui à une autre théorie: la pomme de terre qui aspire les « toxines » des vaccins.

« Vous pouvez vacciner vos enfants, puis placer une pomme de terre crue sur la plaie où l’aiguille a pénétré. Elle aspirerait les toxines contenues dans les vaccins et ne laisserait que les parties non toxiques », explique ainsi un message diffusé sur les réseaux sociaux. « C’est un excellent moyen de rester en santé ET de déjouer les grandes compagnies pharmaceutiques! », ajoute-t-il

Mais cette nouvelle théorie est bien évidemment complètement absurde, une pomme de terre n’aspire rien du tout. Beaucoup d’internautes s’en sont toutefois amusés.

« Vous savez quoi? Je veux bien accepter l’effet placebo de la patate si les anti-vaccins commencent à vacciner leurs enfants », explique notamment celle-ci.