La famille Pinault renonce à sa réduction d’impôts pour son don à Notre-Dame

101
AFP / L. Marin

A la tête d’une des plus grandes fortunes de France, la famille Pinault a annoncé mercredi qu’elle renoncerait à la déduction d’impôts autorisée pour son don de 100 millions € pour la reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris.

«La donation pour Notre-Dame de Paris ne fera l’objet d’aucune déduction fiscale. La famille Pinault considère en effet qu’il n’est pas question d’en faire porter la charge aux contribuables français», indique François-Henri Pinault, président de la holding familiale et du groupe de luxe Kering. La famille d’industriels avait annoncé dès lundi soir débloquer 100 millions € pour la reconstruction de la cathédrale via sa société d’investissement Artemis.

AFP

Depuis 2003, les entreprises qui investissent dans la culture peuvent déduire 60% de leurs dépenses en faveur du mécénat (66% de réduction d’impôt sur le revenu pour les particuliers). Toutefois au cours des dernières heures, des responsables politiques et des associations ont commencé à s’élever contre le coût pour le contribuable de ses déductions et «l’opération de communication» des grandes fortunes.

A elles seules, les trois plus grandes fortunes françaises ont donné un demi-milliard d’euros et au total quelque 800 millions € de dons ont été déjà annoncés pour aider à reconstruire l’emblématique cathédrale de plus de 800 ans, ravagée par un incendie lundi soir.