Jean-Luc Reichmann très meurtri et dégoûté par l’affaire Quesada

AFP / Jean-Christophe Magnenet

On savait que Jean-Luc Reichmann avait tissé des liens d’amitié très forts avec Christian Quesada, grand vainqueur de son émission « Les Douze coups de midi ». Mais son arrestation pour « détention et diffusion d’images pédopornographiques » l’a profondément meurtri et « dégoûté ». 

Pour la première fois, Jean-Luc Reichmann s’est en effet confié de vive voix sur le plateau de « C à vous », sur France 5. Il a notamment applaudi l’arrestation de Quesada: « Il s’est fait gauler cet individu et c’est très bien. »

Pendant toute l’interview, l’animateur s’est même refusé à prononcé son nom, ce qui a étonné Anne-Elisabeth Lemoine. A cela, il a répondu: « Non, mais évidemment! Quelle horreur, quel dégoût, j’ai envie de vomir ».

« On parle beaucoup d’un individu, et pas de victimes, pas d’enfants », a-t-il ajouté. « On est père de famille, mère de famille, peut-être grand-père. On ne parle pas des victimes, et moi, ce sont mes combats ». On sait en effet que Jean-Luc Reichamnn est très impliqué dans la cause des enfants victimes d’abus. Il joue d’ailleurs un agent de la brigade de protection des mineurs dans la série « Léo Mattei ».

Aujourd’hui, c’est un véritable sentiment de culpabilité qui l’étreint: « Vous imaginez la blessure, pour moi, d’avoir mis comme ça quelqu’un en avant? C’était un exemple. Son histoire était extraordinaire. Chaque personne pouvait s’identifier. Et là, aujourd’hui, imaginez-vous la prudence, la prévention que nous nous devons de faire, nous les médias. Je culpabilise, comment j’ai pu passer à côté de ça ».

Découvrez le témoignage de Jean-Luc Reichmann dans C à vous :