Le nouveau contrat de gestion de la Stib adopté

138
Belga / M. Weynants

Le gouvernement bruxellois a approuvé le nouveau contrat de gestion liant la Région-capitale à la STIB pour la période 2019-2023.

L’objectif général est de continuer à renforcer l’offre de transport collectif et d’accentuer le transfert modal pour réduire la pression automobile. Sur le plan environnemental, on s’y prépare notamment à l’objectif d’achat de bus exclusivement électriques à partir de 2025. Le nouveau contrat de gestion fixe comme ambition d’arriver à 475 millions de voyages à l’horizon 2023, après un nouveau record de 417,5 millions de voyages l’an dernier, soit une hausse de la fréquentation de 43,8% en 10 ans.

Différentes actions sont fixées dans le contrat: amélioration des fréquences, et programme pluriannuel d’investissement de 6,2 milliards € d’ici 2028 (nouvelles infrastructures de tram vers Tour et Taxi, Neder over Hembeek, Meiser, Tram 9; extensions du réseau métro; développement de solutions de mobilité intégrées avec des partenaires; amélioration de la vitesse des transports publics en surface,…).

La Stibet la Région s’accordent également pour diminuer de 40% les émissions de gaz à effet de serre par place-km offerte, à l’horizon 2030, et à renforcer la politique environnementale, en investissant dans ses infrastructures (isolation, chauffage, éclairage…) et dans ses véhicules. Dès 2025, seuls des bus électriques pourront être achetés par la société.