Pour protéger les dragons, l’Indonésie ferme l’île de Komodo

AFP / F. Coffrini

L’île indonésienne de Komodo sera fermée aux touristes à partir du mois de janvier 2020, pendant un an. L’objectif est de protéger l’espèce de varan y vivant, les dragons de Komodo, de plus en plus victimes de contrebandiers.

Cette fermeture permettra également de laisser la population des dragons augmenter et aux écosystèmes de se reconstituer.

L’île accueille pour l’instant 10.000 personnes par mois. Des dragons de Komodo, la plus grande espèce de lézards au monde avec une longueur de 2 à 3 mètres pour 70 kg, pourront encore être observés dans certaines zones du parc national en dehors de l’île.