Écotourisme : À pied, à vélo ou en bateau

Les voyageurs qui se soucient de la planète délaissent de plus en plus souvent l’avion et se lancent dans « l’écotourisme ». Ce nouveau mode de tourisme épargne le plus possible la faune et la flore locales en optant pour des lieux de villégiature adaptés et des déplacements respectueux de l’environnement. Ceux qui voyagent « vert » ne doivent pas nécessairement renoncer au luxe. Aujourd’hui, on peut profiter d’un séjour dans la nature avec tout ce qu’il faut. À pied, à vélo ou même en bateau.

Faire du trekking en montagne

Nous, les Belges, nous ne devons pas aller bien loin pour des vacances actives à la montagne. Le train vous emmène dans les Alpes françaises, où vous pouvez faire d’impressionnantes randonnées en montagne. Un conseil: Queyras est une petite vallée située dans les Hautes-Alpes françaises qui possède un parc naturel régional. Vous y observerez des chamois, des marmottes, des aigles et même des loups. Vous y passerez la nuit dans d’agréables refuges de montagne nichés en altitude. En raison de sa situation retirée, la région a gardé un caractère très authentique et la nature y est préservée. Des heures à marcher sans rencontrer âme qui vive, c’est encore possible là-bas !

Dans le nord de l’Italie, le massif des Dolomites fait partie des Préalpes. Pour que la nature reste habitable tant pour l’homme que l’animal, la région du Tyrol du Sud mise beaucoup sur l’écotourisme. Dans des hôtels bio luxueux comme le Biorefugium Theiner’s Garten, vous dégusterez des mets organiques provenant du jardin et vous profiterez d’un wellness « naturel ». Dans la ferme familiale Taser Alm, les chambres sont chauffées avec des systèmes à pellets et des panneaux solaires et l’eau provient de la source.

Si vous en avez assez de la France et de la Belgique, pourquoi ne pas vous rendre dans la verte Slovénie en bus ou en train ? Ce pays regorge de lacs et de montagnes, donc pour nager et marcher vous êtes à la bonne adresse ! Et en hiver, vous pouvez aussi y skier. La Slovénie propose des éco-logements: des fermes et des hôtels mais aussi des lodges. Ruševec Green Village est situé au milieu des bois dans les environs de Pohorje. Les chalets de rondins sont bâtis avec du bois écologique et fonctionnent selon le principe de la « permaculture », qui confère une place centrale à la construction durable et au respect de l’environnement.

Pédaler dans la Vallée du Loir

Les vacances à vélo ont le vent en poupe. La paisible Vallée du Loir en France, à ne pas confondre avec la plus animée Vallée de La Loire, est une région idéale pour les cyclistes. Vous apercevrez au cours de vos balades de beaux châteaux et de verts vignobles. Dans les magasins de produits artisanaux et régionaux, vous pourrez commander un pique-nique avec des produits frais locaux dans des emballages biodégradables et recyclables. Les artisans enthousiastes se feront un plaisir de vous expliquer avec quels produits saisonniers ils travaillent. Arrêtez-vous chez un viticulteur pour une délicieuse bouteille de Jasnières et le pique-nique sera parfait.

Naviguer sur la Venise Verte

À deux pas de Nantes, en Vendée, se trouve la « Venise Verte ». Ce marais aménagé par l’homme est un incroyable labyrinthe de voies d’eau. La meilleure manière de découvrir la région est, vous l’aurez compris, le bateau. Sous la forme de petites embarcations traditionnelles limitant leurs émissions de CO2 et de canots. Vous éco-logerez par exemple aux Terragora Lodges aux Épesses, où vous dormirez comme un papillon dans son cocon. Ce cocon se compose d’une structure en bois et d’une isolation en laine de bois. 95 % des matériaux de construction sont naturels. Ces logis fonctionnent aussi à l’énergie solaire.

Janne vandevelde