L’auteur présumé de la fusillade à Utrecht reste en prison

56
AFP / J. Thys

L’auteur présumé de la fusillade lundi à Utrecht (Pays-Bas), Gökmen Tanis, reste en prison. Le juge-commissaire a prolongé vendredi la détention provisoire de deux semaines, soit le délai maximum. Le suspect ne peut avoir de contact qu’avec son avocat.

Tanis est inculpé de multiples homicides et assassinats à visée terroriste, de tentative de meurtre et de menaces, le tout dans une perspective terroriste. Il a vraisemblablement agi seul. L’enquête est toujours en cours. Les policiers cherchent à savoir si le terrorisme est son seul mobile ou si des raisons personnelles peuvent s’y ajouter, s’il a été radicalisé. La personnalité du suspect fait l’objet d’une analyse également.

Dans deux semaines, la détention provisoire pourra être prolongée d’un maximum de 90 jours. Tanis devra comparaître devant un juge dans cet intervalle. La fusillade de la place du 24 Octobre a coûté la vie à trois personnes lundi, lorsque le tireur a ouvert le feu dans un tram. Trois autres personnes ont été gravement blessées.