Des testicules de singe pour sauver la fertilité d’enfants cancéreux

342
Unsplash / A. Mouton

Des scientifiques font des tests sur des testicules de singe pour préserver la fertilité d’enfants touchés par le cancer.

L’information peut paraître absurde mais un chercheur de l’Université de Pittsburgh y croit: les testicules de singe pourront aider à sauver la fertilité des enfants cancéreux. Il est d’abord important de savoir qu’un enfant sur trois qui subit une chimio ou des radiations devient infertile. Et il n’est pas possible de geler leur sperme comme cela se fait pour des adultes. « Les problèmes de fertilité pour les enfants touchés par le cancer ont longtemps été ignorés, explique Kyle Orwig, chercheur de l’Université de Pittsburgh au magazine Science. Nous espérons que nos recherches permettront à ces enfants de construire une famille. »

Les recherches en question s’intéressent pour l’instant aux singes. Des scientifiques ont retiré les testicules d’un singe alors qu’il ne produisait pas encore de sperme. Ce testicule a été coupé en morceaux et placé dans la glace pour être conservé. Six mois plus tard, les scientifiques ont rendu l’animal stérile. C’est à ce moment que les fragments préservés du singe ont été greffés sous sa peau. Le tissu a commencé à grandir durant la puberté pour finalement produire du sperme, utilisé lors d’une fécondation in vitro. Avec un résultat positif vu que Grady, une jeune guenon, est née.

Devant le succès de cette expérience, les scientifiques espèrent la reproduire sur des humains dans les années à venir. L’Université de Pittsburgh préserve d’ailleurs déjà le tissu de plusieurs jeunes patients en espérant que cette technologie soit efficace dans le futur.