La Chine veut cloner des chiens policiers

104
AFP / Anthony Wallace

En Chine, former un chien policier prend au moins cinq ans et coûte près de de 65.000 €. Trop pour les autorités locales qui ont demandé à des scientifiques de la province du Yunnan de… cloner les « Sherlock Holmes des chiens policiers », selon The Guardian.

Kunxun a ainsi été cloné à partir d’un chien renifleur par la société de biotechnologie Sinogene basée à Pékin, et l’Université agricole du Yunnan, avec le soutien du ministère de la Sécurité publique, a ajouté le journal gouvernemental Global Times.

Sinogene espère mettre en route une « production en masse » de chiens policiers clonés afin de réduire drastiquement la durée d’entraînement, a déclaré Zhao Jianping, directeur général adjoint de la société, au Global Times. Ce dernier a toutefois précisé que les coûts de clonage restaient encore un obstacle majeur.

Kunxun, aujourd’hui âgé de trois mois, va suivre une formation approfondie en détection de drogue, en contrôle de la population et en recherche de preuves. Il devrait être fin prêt dans une dizaine de mois, selon le China Daily.