Gare aux greffes de cheveux clandestines

425
Photo ISHRS

Ames sensibles, s’abstenir! Vous êtes chauves et rêver de recourir à des implants capillaires? Alors tournez-vous vers de vrais professionnels, car la greffe ‘low cost’ peut se révéler catastrophique, comme en témoignent les images diffusées par l’International Society of Hair Restoration Surger (ISHRS).

Les prix bas, c’est toujours tentant, mais cela peut vite tourner à la catastrophe. Les médecins de l’ISHRS ont voulu montré les risques que les gens prenaient lorsqu’ils se rendaient à l’étranger pour tenter de réduire leur calvitie, en mettant en garde contre les procédures suivies par des « chauffeurs de taxi et des réfugiés syriens sans formation ».

Photo ISHRS

« La tactique de marketing est trompeuse », explique le Dr Ricardo Meija, président de l’ISHRS, « car elle présente une équipe de médecins professionnels assortie d’excellents témoignages. Cependant, la réalité est tout autre et vous allez passer par les mains d’une personne sans formation médicale. »

Photo ISHRS

Le nombre de personnes ayant subi une greffe a augmenté de 181%, ce qui signifie également une explosion du nombre de personnes qui se sont faites avoir. « La demande de greffes de cheveux est si forte que l’on nous a rapporté que des chauffeurs de taxi et des réfugiés syriens opéraient à la place de médecins », ajoute-t-il.

Photo ISHRS

Selon Metro UK, un homme de 43 ans est décédé, la semaine dernière, après une opération de greffe de cheveux de 12 heures à Mumbai, en Inde. Il avait payé près de 6.200 € pour cette opération.

Photo ISHRS