Fusillades à Christchurch – Premières funérailles d’une victimes ce mercredi

73

Les premières funérailles d’une victime de l’attentat de Christchurch auront lieu mercredi matin, a annoncé le conseil municipal de la ville néo-zélandaise, satisfaisant ainsi une demande pressante de leurs familles. « Le premier enterrement d’une victime de la tragique fusillade du vendredi 15 mars contre les mosquées aura lieu ce matin », a déclaré le conseil, sans préciser le nom ou la nationalité des personnes concernées.
« Le corps sera acheminé sur place, sous un chapiteau aménagé comme un espace dédié aux familles », a précisé la porte-parole du conseil municipal Jocelyn Ritchie. « Après un moment consacré aux prières, la famille et les amis (du défunt) porteront son corps jusqu’à la tombe, où ils feront leurs adieux ».
La coutume musulmane veut que les morts soient enterrés le plus rapidement possible, généralement dans les 24 heurs suivant le décès, mais les funérailles ont été repoussées en raison du lent processus d’identification et des investigations médico-légales.
Les autopsies des 50 victimes ont été menées mais « seules 12 victimes ont été identifiées » formellement à ce stade, et « six parmi les victimes identifiées ont été rendues à leur famille », a indiqué mardi la police, qui a promis de mener à bien sa tâche aussi vite que possible alors que des dizaines de familles de victimes arrivent du monde entier à Christchurch en vue des funérailles.
Javed Dadabhai, venu d’Auckland pour enterrer son cousin, a expliqué que les proches avaient été avertis par les autorités que « le processus serait très lent, très exhaustif ».
« Certaines familles ont été invitées à aller voir les leurs (…) ceux qui sont les plus faciles à reconnaître. Mais nous parlons de trois ou quatre familles », a-t-il dit à l’AFP. « La majorité des gens n’ont toujours pas eu l’occasion de voir leurs proches ».
Selon une liste qui circule parmi les familles, les victimes étaient âgées de trois à 77 ans. Plusieurs étaient natives de la région mais d’autres étaient originaires de pays lointains comme l’Egypte ou la Jordanie.

source: Belga