La décision de Léa Salamé est une « soumission totale » selon Yann Moix

195
Ph. LCI

Yann Moix n’est pas allé de main morte en évoquant la décision de son ancienne collègue de l’émission « On n’est pas couché ».

Il y a quelques jours, la journaliste politique annonçait se mettre en retrait de la couverture médiatique des élections européennes afin d’éviter tout soupçon de conflit d’intérêt. Une décision prise alors que son partenaire Raphaël Glucksmann prenait la tête d’une liste de rassemblement de gauche.

« Cette décision me coûte mais je l’assume. Certains l’a jugeront critiquable, voire rétrograde », expliquait la journaliste en confirmant que tout cela est vrai. Et pourtant, elle assume et rappelle que le journaliste n’a jamais été autant critiqué.

Une décision qui a d’ailleurs été jugée comme étant un mauvais choix par Yann Moix. Invitée sur LCI, dans l’émission Audrey&Co, ce dernier a qualifié ce choix de « catastrophique ». « Ça renvoie une image de la femme d’une soumission totale. L’homme va au charbon et elle, elle reste faire la vaisselle », a réagi ce dernier.

 

Face aux critiques qu’auraient dû affronter Léa Salamé si elle était restée à l’antenne, Yann Moix a également son avis. « Il y a un proverbe que j’adore, c’est : ‘Ne te fais pas si petit, tu n’es pas si grand’. […] Ce sont des gens que j’adore intimement mais je les vois se ‘melon-iser’ de semaine en semaine », a-t-il déclaré. « Il faudrait vraiment qu’ils cessent de s’oublier en eux-mêmes et qu’ils regardent ce qu’ils sont : des gens intelligents, brillants, essentiels dans le débat mais qui n’ont pas l’importance qu’ils s’octroient. »