Début de la saison des allergies au pollen de bouleau

228
Belga / P. Pleul

La saison du pollen de bouleau a débuté, indique mardi l’institut Sciensano. Les taux de ce pollen très allergisant ont momentanément augmenté samedi dernier, un premier signal. Au moins une personne sur 10 en Belgique y est allergique.

Le bouleau est considéré comme l’arbre le plus allergisant de Belgique. Une concentration moyenne de 31 grains de pollen de bouleau par mètre cube d’air a été enregistrée à Bruxelles samedi dernier, ce qui peut déjà provoquer des symptômes chez les personnes allergiques. On parle de seuil critique à partir de 80 grains/mètre cube, rappelle Sciensano.

Un dépassement de ce seuil est généralement noté durant une quinzaine de jours chaque année. La floraison de l’aulne et du noisetier avait elle eu lieu durant la seconde moitié de février, un mois anormalement chaud et ensoleillé. « Pour le noisetier, l’indice pollinique annuel a largement dépassé celui de l’année passée. Le deuxième record est celui de l’aulne, avec également l’indice pollinique annuel le plus élevé jamais enregistré depuis le début des mesures », précise Lucie Hoebeke, collaboratrice scientifique chez Sciensano.

Les symptômes d’une allergie au pollen sont notamment des picotements, démangeaisons, rougeurs aux yeux, éternuements, … Il est conseillé aux personnes allergiques de porter des lunettes de soleil, d’éviter tout effort à l’extérieur ou encore d’éviter de sécher leur linge à l’extérieur, en gardant également les fenêtres de l’habitation fermées.