Elle prétend avoir le cancer et se retrouve en prison

363
Photo Facebook

Une Anglaise qui a non seulement fraudé des organismes de charité en prétendant avoir le cancer mais aussi utilisé de faux diplômes pour obtenir un travail, est aujourd’hui en prison, selon Metro UK.

Patricia Robertshaw, 42 ans, a en effet utilisé de faux diplômes pour obtenir le poste de responsable d’événements au Yorkshire Cancer Research, à Harrowgate. Elle a ensuite menti sur son état de santé en prétendant suivre une radiothérapie.

Durant son « traitement », elle a continué à postuler ailleurs avec d’autres faux diplômes, dont une maîtrise en sciences et un doctorat en philosophie de l’Université de Leeds. Elle a également affirmé posséder un master en gestion de projet de la Leeds Metropolitan University, qui lui avait déjà permis de gagner 10.250 £ par an d’augmentation de salaire dans son organisme de charité.

Entre septembre 2015 et novembre 2017, elle a ainsi gagné un total de 86.833 £ au sein de l’organisation. Robertshaw a finalement été mise face à ses mensonges lorsque ses collègues ont scanné les codes QR qu’elle avait soumis sur des certificats médicaux, ceux-ci étaient invalides. Elle a plaidé coupable et a été condamnée à quatre ans et cinq mois de prison.