Ils lui demandent de quitter l’avion pour un top d’été jugé inapproprié

285
Photo Twitter / Emily O'Connor

Une Britannique affirme avoir été choquée par des menaces proférées par du personnel de Thomas Cook avant de décoller pour Tenerife. Sa tenue avait été qualifiée d’inappropriée.

Emily O’Connor, 21 ans, habitante à Birmingham, devait se rendre le 2 mars dernier aux Canaries, mais des employés de la société lui ont déclaré que son top court noir et son pantalon jaune étaient « inappropriés » et « offensants » pour les autres passagers.

« Quatre membres du personnel de bord m’ont entourée pour récupérer mes bagages et me faire quitter l’avion. J’ai informé le personnel qu’aucune mention d’une ‘tenue appropriée’ n’était stipulée en ligne. Je me suis levée dans l’avion et j’ai demandé si quelqu’un était offensé, personne n’a dit un mot. Pour couronner le tout, ils ont laissé un homme me maltraiter tandis que le directeur de vol et les quatre membres du personnel navigant se tenaient debout sans rien dire. »

Emily a ajouté qu’elle portait la même tenue lors de son voyage de retour à Birmingham et qu’elle n’avait reçu « aucune plainte ».

Dans un communiqué, le groupe Thomas Cook a présenté ses excuses mais a souligné qu’il existait bien une directive prônant une « tenue vestimentaire appropriée » dans son magazine de bord. On peut en effet y lire: « Les clients vêtus d’une tenue vestimentaire inappropriée (y compris les slogans ou images choquants) ne seront pas autorisés à voyager à moins qu’un changement de vêtements ne soit possible ».

Emily, qui portait un top d’été vendu dans les magasins Zara, a toutefois gagné le soutien d’un grand nombre d’internautes sur les réseaux sociaux.

« Je portais cela à l’aéroport (sécurité, contrôle des passeports, etc.), je suis montée dans l’avion, et là le personnel d’accueil me demande de me couvrir. Je tremblais physiquement et ils pouvaient le voir, mais ils ont continué à me sexualiser et à me ridiculiser. C’était la pire expérience de ma vie. »

Après le tollé provoqué sur les réseaux sociaux, un porte-parole de Thomas Cook a déclaré: « Nous sommes désolés d’avoir contrarié Mme O’Connor. Il est clair que nous aurions pu mieux gérer la situation. Comme la plupart des compagnies aériennes, nous avons une politique vestimentaire appropriée. Ceci s’applique également aux hommes et aux femmes de tous âges sans discrimination. Nos équipes ont la tâche difficile de mettre en œuvre cette politique et ne réussissent pas toujours à la faire correctement. »