« Les femmes sont d’aussi bons contrôleurs aériens que les hommes »

176
Ph. Frederik Beyens

Le secteur de l’aviation a tendance à être perçu comme un bastion masculin. Pourtant, rien n’est moins vrai ! Peggy Devestel en est d’ailleurs la preuve vivante. Après une carrière en tant que contrôleur aérien, elle exerce à présent la fonction de directrice des opérations (COO) chez skeyes, anciennement Belgocontrol. « Les femmes créent une dynamique différente sur le lieu de travail. »

À 48 ans, en qualité de directrice des opérations (COO), Peggy Devestel est responsable de la partie opérationnelle de skeyes. « Le secteur de l’aviation m’a toujours passionné. Dès mon plus jeune âge, je voulais devenir pilote ou contrôleur aérien. J’ai finalement choisi la seconde option car ce travail donne immédiatement des résultats. Il vous arrive également de venir en aide à des personnes qui en ont besoin en leur permettant de regagner la terre ferme en toute sécurité. Cela offre beaucoup de satisfaction. »

Pas forcément un monde d’hommes

Peggy Devestel reconnaît que le secteur de l’aviation a fortement évolué. « Quand j’ai débuté en 1992, il n’y avait que 10 % de contrôleurs aériens de sexe féminin et une culture machiste régnait dans le secteur. En tant que femme, il fallait faire ses preuves, mais cela ne m’a jamais découragée. Entre-temps, le pourcentage de collègues féminins a atteint 30 % et l’époque de la culture machiste est à présent révolue. »

Chez skeyes, les femmes peuvent également faire carrière en tant que contrôleur aérien. « Les femmes excellent tout autant que les hommes dans ce domaine», déclare Peggy Devestel. « Il faut néanmoins être capable de travailler sous pression, car on peut se retrouver dans des situations difficiles où des décisions importantes doivent être prises. Mais on est bien sûr formé pour cela. »

Opportunités de croissance

Peggy Devestel ne tarit pas d’éloges sur sa carrière chez skeyes. « Le fait qu’on ne sait jamais à quoi s’attendre rend le travail de contrôleur aérien très intéressant. De plus, vous faites partie d’une équipe rationnelle. Vos collègues sont pour ainsi dire vos meilleurs amis car c’est ensemble que vous abordez les situations difficiles. Je ressens toujours cette cohésion, mais à présent du point de vue du chef des opérations. Lorsque vous êtes contrôleur aérien, vous pouvez évoluer et accéder à des postes de direction. Cela permet de contribuer à améliorer et à faire bouger les choses. »

Examen de recrutement

skeyes organise actuellement un examen de recrutement pour de futurs contrôleurs aériens. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire jusqu’au 20 mars inclus sur skeyes.be/fr/avionista « Les femmes sont également les bienvenues », conclut Peggy Devestel.