Manga, cosplay et video game à Brussels Expo

52
Photo Made in Asia / Thomas Geuens

Le 11e salon Made In Asia se tiendra ces 8, 9 et 10 mars à Brussels Expo. Ce rendez-vous des fans de manga, de cosplay, de jeux vidéo et de pop culture asiatique avait attiré quelque 90.000 visiteurs en 2018 et 70.000 en 2017.

Cette édition promet d’être plus importante que la précédente. C’était en tout cas l’objectif visé par son concepteur Florent Godin, CEO de Conceptum, quand il a décidé de céder l’événement à la société Easyfairs, habituée des organisations de salons à l’échelle européenne.

L’affiche de cette édition a été dessinée par l’illustratrice belge Nadine Saint-Pol, alias ’Nadou’, qui a dessiné « Les Légendaires: Origines ». Aux premiers rangs des invités figure l’artiste japonais Takahiro Yoshimatsu, qui a travaillé sur des séries mythiques telles que Dragon Ball ou Hunter X Hunter. Il accordera des dédicaces pendant les trois jours du salon.

Yoshiharu Sato, l’un des plus grands noms du célèbre Studio Ghibli qui a notamment prêté ses talents pour les films d’animation « Mon voisin Totoro », « Porco Rosso » ou encore « Kiki: la petite sorcière », sera également présent. Il sera aussi possible de rencontrer Tony Valente, auteur français du manga Radiant.

Jeux et power metal

Les visiteurs pourront cette année découvrir un village Ghibli, inspiré du film d’animation « Mon voisin Totoro ». Les plus sportifs pourront essayer de dompter une licorne et participer aux activités inspirées de l’émission coréenne « Running Man ». Il sera par exemple demandé aux participants à ce jeu de lancer des sacs de riz ou de faire tomber des quilles avec une balle uniquement à l’aide de sa bouche. Des billets d’avion pour le Japon seront en jeu.

Un atelier d’origami sera organisé. Les meilleurs déguisements seront comme toujours récompensés lors d’un tournoi de cosplay. Le cosplayer suisse Stylouz donnera des conseils et astuces lors d’un workshop.

Le groupe japonais de power metal steampunk « Fate Gear » se produira à trois reprises. Haru, le chanteur du générique du manga animé « Bleach », est aussi programmé avec son groupe Good Thru Date.

Les youtubers d’Epic Pixel Battle interprèteront aussi des personnages de jeux vidéo pour chanter leurs meilleurs punchlines. Le musicien Tsuko G réinterprètera lui des génériques de dessins animés et de jeux vidéo.