L’opposant vénézuélien Juan Guaido veut rentrer au Venezuela

66
AFP

L’opposant vénézuélien Juan Guaido s’apprête à regagner Caracas, après une mini-tournée en Amérique du Sud. Il affirme que si le régime de Nicolas Maduro tente de « l’enlever », « ce serait l’une de ses dernières erreurs ».

« Essayer de m’enlever serait sans aucun doute une des dernières erreurs qu’il commettrait » a lancé l’autoproclamé président par intérim Juan Guaido, déjà reconnu par une cinquantaine de pays. En annonçant son retour au pays dimanche, alors qu’il se trouvait encore en Equateur, Juan Guaido a appelé ses partisans à descendre dans les rues ce  lundi dans tout le pays à partir de 11h (16h HB).

« Les forces armées doivent assumer leurs responsabilités historiques », a-t-il poursuivi en évoquant les centaines -« 700 » selon lui- de membres des forces de l’ordre qui ont fait défection depuis le 23 février pour « se ranger du côté de la Constitution ». Juan Guaido avait quitté clandestinement le Venezuela il y a une dizaine de jours pour gagner la Colombie afin d’assister à un méga concert à la frontière et tenter de faire entrer des cargaisons d’aide humanitaire dans le pays, sans succès. Il avait pour cela bravé une interdiction de quitter le territoire national.