Une première Fashion week post-Karl Lagerfeld

130
AFP / François Guillot

Le marathon des 76 défilés de la semaine du prêt-à-porter femme à Paris s’est ouvert avec la jeune marque britannique Rokh lundi. Cette Fashion week aura pour point culminant le premier défilé Chanel sans Karl Lagerfeld, le jour de la clôture le 5 mars.

Après New York, Londres et Milan, Paris ferme le bal des Fashion weeks, fidèle à sa réputation de terre d’accueil de créateurs du monde entier qui défilent avec les maisons historiques françaises.

Le styliste coréen de Rokh, Rok Hwang, nouveau arrivant sur le calendrier officiel, a dévoilé à Paris une collection baptisée « Teenage Nightmare » (Cauchemar d’adolescent) inspirée des souvenirs de son enfance passée à Austin, au Texas, et des films de Spielberg.

De longs trenchs en coton ou en cuir ou des duffle coats déstructurés, signature de Rokh, se portent avec des robes, cols roulés ou collants à motifs floraux ou paisley, des touches de bleu électrique, jaune et lilas viennent égayer le gris et le beige des manteaux. Les sacs à mains sont transparents comme les lunettes et les mules, avec des pochettes amovibles en cuir.

Chanel orpheline de Lagerfeld

Phoebe Philo est citée par des médias spécialisés comme pouvant succéder, chez Chanel, à Karl Lagerfeld, décédé le 19 février. Pour le moment la place est occupée par Virginie Viard, qui a longtemps été la plus proche collaboratrice du couturier-star.

La dernière collection dessinée par Lagerfeld pour Chanel, dont il a été pendant 36 ans le directeur artistique, sera dévoilée au dernier jour de la Fashion week et sera l’occasion de rendre hommage au dernier des géants de la haute couture.

Conformément aux souhaits du créateur décédé à l’âge de 85 ans, une cérémonie d’incinération « dans la plus stricte intimité » a eu lieu le 22 février.

En hommage à son génie, quatre de ses créations griffées Chloé ou Chanel qui évoquent son goût pour le 18e siècle, l’Art déco et le style Memphis, dont il fut un fervent collectionneur, sont temporairement présentées dans les collections du Musée des Arts Décoratifs.

Le défilé du 5 mars marquera aussi l’arrivée en pleine lumière de Virginie Viard. Karl Lagerfeld la présentait comme ses « bras droit et bras gauche à la fois ». Elle avait expliqué à en 2015 être « complémentaire » avec le styliste: « Je le comprends bien, j’arrive à sublimer ce qu’il a envie de faire, j’ai compris où il voulait emmener Chanel ».
Trois marques historiques, Lanvin, Lacoste et Nina Ricci présenteront les collections de nouveaux directeurs artistiques.