Le lagom, la philosophie de l’équilibre

154
Ph. Pexels

C’est une philosophie qui nous vient de Suède. Le lagom (littéralement «modéré») est une quête du bonheur par l’équilibre, la stabilité et la simplicité. Trouver la juste mesure, ni trop, ni trop peu: voilà qui serait la clé du bonheur.

«Il en faut peu pour être heureux» disait Baloo dans «Le Livre de la Jungle». «Il faut se satisfaire du nécessaire»: c’est ce que le lagom nous enseigne. Cette philosophie de la modération est adoptée par de nombreux Suédois et semble porter ses fruits. Vive la simplicité, exit les complications!

Carpe diem

En finir avec la colère, la frustration et les regrets. Vivre le moment présent en ne se fixant plus d’objectifs inaccessibles. Apprécier ce que l’on a et pas ce qu’on pourrait avoir: voilà ce que prône cette philosophie. Être lagom, c’est aussi se déconnecter des réseaux sociaux tous les jours et privilégier les véritables contacts humains.

Les pauses «fika»

En Suède, dans le monde de l’entreprise, on ne cherche pas à être le meilleur ou le plus rapide mais à être dans la juste mesure. Plutôt que de viser des objectifs, on privilégie davantage le travail collectif. Cela éviterait bien des rivalités et des burn-out. Là-bas, la pause est reine! La «fika», qui dure environ 15 minutes, garantit le bien-être des salariés. Les travailleurs se retrouvent en fin de matinée et en début d’après-midi dans la «fikarum» pour boire un café et grignoter tout en discutant de tout sauf du boulot.

Un intérieur relaxant

Pour les Suédois, aménager son intérieur est primordial! Il est impératif de se créer un espace «misyg», c’est-à-dire accueillant. Pour s’aérer l’esprit, il faut faire le vide dans son chez soi et ne garder que l’essentiel, se détacher des choses matérielles. On évite la surconsommation. La «garde-robe lagom» ne comprend par exemple que des vêtements «qui durent» et dans lesquels on se sent bien. Une philosophie qui n’est pas sans rappeler la «magie du rangement» de Marie Kondo.

Bien manger

Au revoir la malbouffe, bonjour les produits frais, locaux et bio! Les Suédois cultivent souvent eux-mêmes ce qu’ils mettent dans leur assiette. Ils mangent sain mais ne se privent pas pour autant! Ils se font plaisir de temps en temps avec un petit verre d’alcool ou un morceau de gâteau, mais toujours sans excès. En Suède, on cuisine beaucoup en famille ou entre amis.

Le «droit à la nature»

Nous sommes nombreux à rester enfermés toute la journée. Marcher une heure dans un parc après le travail, il n’y a pourtant rien de tel pour se ressourcer! Même ceux qui ont la chance d’avoir un jardin pensent ne plus avoir le temps d’y mettre les pieds. Pour les Suédois, passer du temps à l’extérieur est une évidence. «Allemansrätten» signifie d’ailleurs en suédois le «droit à errer dans la nature». Et il est inscrit dans la constitution!

Pas de gaspillage

Le lagom, c’est aussi vivre de façon plus durable en respectant l’environnement. Les adeptes de cette philosophie bannissent le gaspillage de leur quotidien. Ils boostent leur créativité en transformant du vieux en neuf. En plus des économies réalisées, c’est aussi très gratifiant!

Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour trouver votre équilibre! (mb)