Un énorme iceberg est sur le point de se détacher en Antarctique

363
Ph. Nasa

Un iceberg deux fois plus grand que la ville de New York est sur le point de se détacher de la calotte glaciaire, en Antarctique. Les scientifiques sont inquiets.

Comme l’explique le Guardian, une faille a été repérée en 2016 sur la plateforme de glace Brunt et elle ne cesse de s’étendre. La fissure porte le nom de «Halloween Crack». Mais ce n’est pas à cause de cette seule fissure que l’iceberg de 1.700 km² menace de se rompre. Elle doit croiser une autre fracture qui a été jugée stable ces 35 dernières années mais qui s’étend désormais à une vitesse de 4 km par an. Les deux fissures devraient se rejoindre dans les prochaines semaines et l’iceberg devrait alors se détacher de la banquise.

La Nasa suit l’évolution des fissures de près. L’agence craint que tout soit déstabilisé dans la région. «L’avenir de la plateforme de glace Brunt dépendra probablement de la fusion des fractures existantes, a déclaré Joe MacGregor, glaciologue au Goddard Space Flight Center de la Nasa. Si elles fusionnent, il est possible que la banquise soit déstabilisée».

Ph. Nasa

La base scientifique de Halley, où les chercheurs observent l’évolution de la banquise depuis 1955, a déjà dû être déplacée à plusieurs reprises suite aux mouvements de la calotte glaciaire.

Pas le plus gros iceberg

Il ne s’agit pas du plus gros iceberg à se détacher de la calotte glaciaire. En juillet 2017, un pan de 5.700 km² s’était séparé de la plateforme Larsen C. Mais il n’avait eu aucun impact sur le niveau des océans car il flottait déjà sur l’eau.

Selon un rapport publié l’an dernier, les glaces de l’Antarctique fondent à un niveau record, menaçant ainsi les villes côtières.