Des scientifiques parviennent à transformer le CO2 en charbon

201
AFP

Des cher­cheurs de l’uni­ver­sité de Melbourne sont parve­nus à retrans­for­mer du CO2 en char­bon solide. Cette découverte pourrait contribuer à réduire les émissions de CO2, en redonnant une forme solide à ce gaz.

Des scien­ti­fiques australiens ont utilisé un procédé d’élec­tro­lyse de métal liquide pour conver­tir le CO2 en parti­cules solides de carbone. Ils estiment que leur tech­no­lo­gie offre une solu­tion pour élimi­ner le CO2 de l’at­mo­sphère de manière «sûre et perma­nente». Le CO2, émis en trop grandes quantités par les activités humaines, peut facilement être stocké dans le sol une fois solidifié.

«Nous ne pouvons pas remon­ter le temps. Mais recon­ver­tir le dioxyde de carbone en char­bon avant de l’en­ter­rer de nouveau dans le sol, c’est un peu comme rembo­bi­ner l’hor­loge des émis­sions produites», souligne le cher­cheur Torben Daeneke.

Une avancée pour capter le CO2

La grande avan­cée est que ce procédé est possible même à tempé­ra­ture ambiante. «Jusqu’à présent, le CO2 pouvait être converti en parti­cules solides unique­ment à des tempé­ra­tures extrê­me­ment élevées. Cela rendait le système indus­triel­le­ment non-viable, car trop couteux», note encore Torben Daeneke. Des recherches doivent encore être menées. Cette cette évolution marque toutefois une véritable avancée pour les techniques de captage du CO2.