Le comportement de votre chat serait le reflet de votre personnalité

2144
Ph. Mel Elías / Unsplash

Tel maître, tel chat ? Des chercheurs suggèrent que les traits de caractère des humains ont une influence sur leur chat et leur comportement.

Votre chat a des comportements étranges ? Il vous semble être un peu psychopathe sur les bords ou au contraire c’est un animal serein et affectueux ? Eh bien, cela pourrait être directement lié à votre personnalité et à votre caractère !

Plus de 3.000 propriétaires de chats analysés

Des chercheurs de l’Université Nottingham Trent et de l’Université de Lincoln se sont longuement intéressés à l’un des animaux de compagnie le plus populaire dans nos foyers : le chat. Ils ont étudié la personnalité, le comportement et la santé de 3.331 félins domestiques. Parallèlement, ils ont aussi analysé la personnalité de leur propriétaire. Les scientifiques ont ensuite vérifié s’il y avait des corrélations entre les deux. Ils ont partagé les résultats de leurs recherches dans une publication scientifique intitulée « La personnalité des propriétaires et le bien-être de leurs chats ont des points communs avec la relation parent-enfant ».

L’influence de la personnalité de quelqu’un sur son chat

Les scientifiques à l’origine de cette recherche expliquent que la personnalité des parents pouvait beaucoup influencer le comportement de leurs enfants. De nombreuses études scientifiques ont déjà été effectuées sur le sujet mais jusqu’à présent, très peu de chercheurs s’étaient intéressés au fait de savoir si ce lien pouvait exister entre un humain et son animal de compagnie. Pour vérifier cela, les chercheurs ont interrogés 3.331 propriétaires de chats. Ils ont d’abord répondu à des questions sur leur propre personnalité, leur santé, leur comportement et sur la manière dont ils s’occupaient de leur chat. En fonction des réponses, ils ont déterminé le type de personnalité du propriétaire.

Des sosies psychologiques ?

Ensuite, les chercheurs se sont intéressés à l’animal du répondant en posant des questions sur la race, son état de santé et ses comportements. Ils ont ainsi remarqué qu’une personne névrosée était plus susceptible d’avoir un chat ayant « des problèmes de comportement », plus agressif et anxieux. Ces personnes ont également moins tendance à laisser sortir leur chat. Cela se ressent également sur la santé de l’animal qui a plus de chance d’être en excès de poids et de développer des maladies liées au stress. Un propriétaire ayant une personnalité plus extravertie a quant à lui une plus grande probabilité d’avoir un chat d’un poids normal, pouvant sortir à l’extérieur, et au comportement agréable.

Au final, les chercheurs ont établi que comme c’est le cas dans des relations familiales entre des parents et leurs enfants, il existe souvent un lien entre la personnalité d’un humain et le comportement de son chat. « Nos personnalités peuvent être un facteur important dans la façon dont nous interagissons avec nos chats et dont nous nous occupons d’eux, et cela peut avoir des conséquences importantes sur leur bien-être », a indiqué Lauren Finka, l’auteur principal de l’étude.

Ph. 7 SeTh / Unsplash