Guaido demande à la communauté internationale d’envisager « toutes les éventualités »

92
AFP / R. Arboleda

L’opposant vénézuélien Juan Guaido a appelé lundi la communauté internationale à envisager « toutes les éventualités » face au président Nicolas Maduro. Il participera à la réunion du Groupe de Lima lundi à Bogota durant laquelle il souhaite rencontrer le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, qui a condamné les violences du régime venezuelien.

« Nous vous demandons d’envisager toutes les éventualités », a lancé Juan Guaido, qu’une cinquantaine de pays ont reconnu comme président par intérim du Venezuela, lors d’une déclaration à la presse dans la ville colombienne de Cucuta, frontalière de son pays. Il a ajouté qu’il participerait à la réunion du Groupe de Lima, où est aussi attendu le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence.

Créé en 2017, au moment où le Venezuela était secoué par de violentes manifestations, le Groupe de Lima comprend quatorze pays du continent américain. M. Guaido a dénoncé les violences ayant marqué la journée, au cours de laquelle les forces de sécurité vénézuéliennes ont réprimé des manifestants et barré le passage de la frontière à des camions d’aide humanitaire, envoyée essentiellement des Etats-Unis à la demande de Juan Guaido et jusque là stockée à Cucuta. « Aujourd’hui, on a vu la pire face du régime, le monde a vu le pire visage de la dictature vénézuélienne », a-t-il estimé.

« Passer aux actes »

Les heurts aux frontières du Venezuela ont fait au moins deux morts, selon une ONG, et plus de 300 blessés samedi. Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a affirmé samedi que Washington va « passer aux actes » pour soutenir la démocratie au Venezuela après que les forces de sécurité du président Nicolas Maduro eurent ouvert le feu sur des manifestants. Il a condamné samedi les violences au Venezuela qualifiant de « brutes » les forces de sécurité du président Nicolas Maduro. Le président Maduro refuse tout passage de l’aide humanitaire qu’il dénonce comme une ingérence des Etats-Unis dans son pays dévasté par la crise.