Le Canada envisage d’accueillir les frères d’une Syrienne en deuil de ses sept enfants

42

Le Canada envisage d’accueillir les frères d’une réfugiée syrienne affligée par la perte de ses sept enfants dans l’incendie de sa maison à Halifax, sur la côte atlantique, a indiqué jeudi le Premier ministre Justin Trudeau. « Le ministre de l’Immigration est saisi de ce cas particulier », a dit M. Trudeau, interrogé pour savoir si Ottawa comptait accélérer les procédures pour faire venir au Canada les frères de cette femme afin qu’ils lui apportent leur soutien.
Kawthar Barho, 30 ans, et son époux Ebraheim ont assisté impuissants à la mort de leurs sept enfants, âgés entre 4 mois et 15 ans, dans l’incendie qui a ravagé en moins d’une heure leur maison d’Halifax dans la nuit de lundi à mardi.
Les parents sont hospitalisés depuis, Mme Bahro souffrant d’un profond traumatisme, tandis que son mari, qui aurait subi de graves brûlures en tentant de sauver ses enfants, se trouve entre la vie et la mort, son pronostic vital étant engagé.
La famille faisait partie des quelque 40.000 réfugiés syriens accueillis par le Canada depuis fin 2015.
« Nous examinons ce qui peut être fait dans le cadre de notre système (d’immigration, ndlr) pour apporter un peu de réconfort à cette famille victime d’une tragédie épouvantable », a déclaré M. Trudeau à Halifax.
La famille, qui était installée dans cette ville depuis moins de deux ans, avait fui Raqqa, ancien fief de l’organisation Etat islamique dans le nord de la Syrie.
Des voisins ont raconté avoir entendu une explosion dans la nuit de lundi à mardi avant de constater que les flammes dévoraient la maison à étage de la famille. Une enquête est en cours pour établir les causes du sinistre.
Cette tragédie a suscité un vif émoi partout au Canada, et le Premier ministre Trudeau a participé mercredi à Halifax à une soirée en hommage aux jeunes victimes.

source: Belga