Europa League – Genk, face au Slavia Prague, et Bruges, à Salzbourg pour une place en 8es de finale

46
Europa League - Genk, face au Slavia Prague, et Bruges, à Salzbourg pour une place en 8es de finale

Genk après son partage au Slavia Prague (0-0) et le Club de Bruges, fort de son succès 2-1 sur Salzbourg, tenteront de conquérir leur place en 8es de finale de l’Europa League de football à l’issue des matches retours des 16es de finale programmés jeudi. « Nous allons certainement jouer avec une autre équipe qu’à l’aller », a confié Philippe Clement avant d’aborder ce match retour à domicile face au Slavia Prague ce soir (21h00). Après le match nul (0-0) décroché à l’aller dans la capitale tchèque, l’entraîneur de Genk s’attend à un nouveau duel « difficile ».
« C’est une forte équipe, qui n’a pas éliminé Bordeaux ou Copenhague pour rien », a estimé Philippe Clement. « Nous avons eu quelques occasions à Prague, surtout en deuxième mi-temps. Mais c’est difficile de jouer contre un tel bloc. L’équipe fait un gros travail défensif pour pouvoir repartir en contre. Mais cela reste pour moi du 50-50. »
Philippe Clement ne se tracasse pas non plus de la défaite (3-1) encourue en championnat dimanche au Club de Bruges. « Je n’y pense déjà plus. On va pouvoir jouer ici sur un bon terrain, pas dans le bac à sable de Bruges. On va jouer notre jeu, en combinaisons. Il faudra jouer juste et vite, car Prague met beaucoup de pression sur tout le terrain. »
Fort de sa victoire sur le leader, Bruges, précisément, se rend en Autriche avec une bonne dose de confiance. Les hommes d’Ivan Leko avait en outre mis fin à une série de 33 victoires de suite de Salzbourg en s’imposant 2-1 à l’aller. Ce but encaissé à l’extérieur vient cependant tempérer l’éventuelle euphorie brugeoise jeudi à partir de 18h55.
« J’ai beaucoup de respect pour Salzbourg, mais ma confiance envers mes joueurs est énorme », a commenté Ivan Leko, l’entraîneur brugeois. « Je m’attends à voir une très forte équipe de Salzbourg. Ils voudront accrocher la qualification face à leurs supporters, mais nous aussi! ».

Source: Belga