Des téléphones Garfield s’échouent sur les plages françaises depuis… 30 ans

316
Ph. Claire Simonin‎ / Ar Viltansou / Facebook

Depuis 30 ans, des téléphones Garfield en plastique s’échouent sur des plages du Finistère en Bretagne, rapporte France Info.

Une pollution récurrente dont l’origine reste inconnue pour l’instant. « L’état des téléphones est stupéfiant. Ces objets sont en plastique dur et comportent encore leurs peintures », explique Claire Simonin Le Meur, présidente de l’association Viltansoù qui collecte les déchets sur les plages bretonnes.

Dernier nettoyage de l'année 2018 demain matin pour les Viltansoù. Rendez-vous à 10h pour nettoyer la plage du Trez Hir, qui en a bien besoin ! A demain !!

Posted by Claire Simonin on Friday, December 7, 2018

Ces gros téléphones à l’effigie du chat de BD datent des années 80 et leur origine reste inconnue. Un conteneur coulé au large pourrait relâcher sa cargaison au gré des tempêtes. « Cela ne s’arrête jamais. A chaque nettoyage, on collecte trois, quatre téléphones entiers ou en morceaux », raconte Claire Simonin Le Meur. Les rejets de chats en plastique sont tellement courants qu’ils font partie de la liste des déchets récurrents repris sur la carte Ocean Plastic Tracker.

Garfield, symbole de notre lutte contre les déchets maritimes. (ci-dessous un bac de pêche plein, correspondant à notre collecte 2018…)

Posted by Claire Simonin on Saturday, December 8, 2018