Un site web pour convaincre employés et employeurs de passer le pas du télétravail

204
Ph. Pexels

Moins d’accidents, moins de trafic donc moins de pollution, moins de stress… Les avantages du télétravail ne sont plus à démontrer.

Mais il ne concerne actuellement qu’un travailleur sur six en moyenne en Belgique. Pour convaincre les plus réticents, tant du côté des employeurs que des employés, l’institut pour la sécurité routière VIAS et le SPF Mobilité & Transports ont présenté jeudi le site www.teletravailler.be, une boîte à outils rassemblant toutes les informations nécessaires à l’implémentation de ce mode de travail.

Des conséquences sur le trafic

« Le meilleur déplacement reste celui qui n’a pas lieu car il contribue à diminuer la congestion routière, en participant ainsi à une mobilité plus efficace pour tous », estime le ministre de la Mobilité, François Bellot. En effet, les deux initiateurs du site ont réalisé une vaste analyse de l’impact du télétravail sur différents aspects. Il en ressort que les 17% de travailleurs actuels permettent d’éviter 5% des déplacements domicile-travail et 7% des kilomètres parcourus. Ils sont donc seulement 17% à en faire usage, en moyenne un jour par semaine, mais « 42% des travailleurs occupent une fonction qui leur permettrait d’en faire », relève M. Bellot.

Sans atteindre cette limite, rien qu’en doublant le nombre de télétravailleurs, « on évitera chaque année jusqu’à 7% des kilomètres domicile-travail soit près de 25 millions de kilomètres et 1,2 million de litres de carburants ». Outre l’impact évident sur l’environnement -estimé à 2.500 tonnes de CO2 évitées- M. Bellot souligne que cela réduirait largement la congestion et pourrait éviter une bonne quarantaine de décès sur nos routes.

Une nouvelle plateforme

Pour finir de convaincre les plus réticents – qui se trouvent aussi du côté des employés qui craignent parfois la perte de contacts avec leurs collègues ou une moins bonne séparation de leurs vies privée et professionnelle – l’institut VIAS et le SPF Mobilité & Transports ont lancé le site www.teletravailler.be, qui se veut la référence en la matière. Cette « boîte à outils » propose au même endroit toutes les informations relatives à ce mode de travail, tant à l’attention des employeurs que des employés.

S’y retrouvent les avantages et limites, les données relatives au cadre légal, aux assurances, aux outils numériques nécessaires au bon déroulement… Ainsi que les chiffres du télétravail en Belgique mais aussi dans d’autres pays. Des « webinaires » y seront également organisés, le premier se tiendra le 1er avril à 11h.