Pour réduire ses déchets, une compagnie aérienne supprime les cartes d’embarquements papier

153
AFP / P. Parks

La compagnie aérienne australienne Qantas et sa filiale Jetstar vont supprimer cette année les cartes d’embarquement papier afin de réduire les déchets. Seul un système numérique des cartes d’embarquement sera en vigueur dans ces deux compagnies, indique le site d’informations news.com.au.

Ce changement a été annoncé par le groupe Qantas qui ambitionne de devenir la première compagnie au monde à « réutiliser, recycler et composter » au moins 75% de ses déchets d’ici 2021.

Les objets à usage unique seront remplacés par des alternatives plus écologiques, les tasses en plastique seront remplacées par des produits recyclés et la nourriture sera compostée ou donnée. Même les anciens uniformes du personnel de cabine fera l’objet d’un recyclage. « En transportant 50 millions de passagers par an, nous produisons 30.000 tonnes de déchets », a souligné Alan Joyce, CEO de Qantas Group. « Nous avons déjà supprimé le plastique emballant les couvertures et les écouteurs de même que les pailles en plastique ».

Qantas a pour objectif de supprimer chaque année 100 millions d’articles à usage unique. 45 millions de gobelets, 30 millions de couverts en plastique, 21 millions de tasses de café/thé et 4 millions d’écouteurs seront remplacés par des « alternatives durables » d’ici l’année prochaine.