Le monstre du Loch Ness menacé par une centrale

148
AFP / Andy Buchanan

Le monstre du Loch Ness pourrait être menacé par le projet de construction d’une centrale hydroélectrique à proximité, d’après Metro UK.

Une entreprise énergétique souhaite en effet construire une centrale hydroélectrique et utiliser l’énergie éolienne pour pomper l’eau du lac jusqu’à un nouveau réservoir, la transformant en électricité pour 400.000 foyers.

Cela signifie qu’un barrage devrait être construit sur les rives du Loch Ness afin que l’eau soit acheminée vers un système de production d’électricité située à 100 mètres sous terre.

Les habitants se sont opposés à ces projets, craignant des tremblements de terre, des attaques terroristes, une perte sensible pour le tourisme, ainsi que des nuisances pour la faune, une augmentation du bruit et un trafic plus dense.

Mais, sur les réseaux sociaux, c’est la santé du monstre du Loch Ness qui est mis en exergue. Il pourrait en effet être « entraîné par les turbines » de l’usine.

Le monstre du Loch Ness est un pôle d’attraction touristique populaire depuis 1933, bien que la preuve de son existence soit anecdotique, avec quelques photographies contestées et des lectures au sonar.

Barry Dennis, un résident de Dores, a en outre rappelé le contexte géologique de l’endroit. « Nous vivons sur une ligne de faille. Je sais qu’il n’y a eu que de légères secousses, les plus graves ayant été estimée à 5,1 sur l’échelle de Richter il y a environ 150 ans. Mais qualifier les risques ‘d’extrêmement faibles’ n’est pas rassurant, pas plus que l’expression ‘décès acceptables' ».