La police à la recherche de voleuses de sextoys

211

En Nouvelle-Zélande, la police est à la recherche de deux femmes qui ont dérobé pour plus de 500 € de plugs anaux et de sextoys dans un sex shop.

Depuis quelques jours, la police de Petone en Nouvelle-Zélande est sur une drôle d’affaire. Les inspecteurs sont à la recherche de deux femmes ayant dérobé des sextoys dans une boutique spécialisée. Le butin s’élève à un peu plus de 500 €. En effet, les deux voleuses se sont fait plaisir en glissant dans leurs sacs deux exemplaires d’un plug anal à plus de 180 € mais aussi un vibromasseur à 150 € et une nuisette sexy à imprimé léopard.

Les voleuses épinglées sur Facebook

Le petit manège des deux femmes n’est pas passé inaperçu. Au moment de quitter la boutique, le personnel a remarqué que leurs sacs semblaient bien remplis. L’une des voleuses a accepté de rendre la marchandise dérobée tandis que l’autre a pris la fuite. Le sex shop a donc décidé d’afficher publiquement le visage des deux femmes sur sa page Facebook. Leur objectif est surtout de mettre en garde d’autres commerçants de la région.

Les sextoys volés généralement pas remis en rayon

L’entreprise a pris l’habitude d’épingler les visages des voleurs et des voleuses sur sa page Facebook et cela semble porter ses fruits. « Ça aide vraiment. Certaines personnes reviennent et payent les produits pour que leur photo soit retirée », a indiqué à la patronne de l’enseigne qui a tenu à préciser que « normalement, nous ne remettons pas les produits volés en rayon ».