Charles Michel favorable au jugement des djihadistes « au maximum » dans la région

40

Le Premier ministre Charles Michel s’est prononcé lundi pour que les djihadistes étrangers – et notamment belges – détenus en Syrie soient « au maximum » jugés dans la région, tout en invoquant la possibilité de créer une juridiction internationale ad hoc. M. Michel s’est dit favorable « au maximum à des décisions judiciaires dans la région », tout en reconnaissant que les situations en Syrie, en proie à d’ultimes combats entre les forces arabo-kurdes aidées par la coalition et les restes du groupe terroriste Etat islamique (EI) et en Irak, dirigé par un gouvernement reconnu par la communauté internationale, étaient différentes.

Il a aussi plaidé devant la presse, à l’issue d’une rencontre à Bruxelles avec la présidente de la Chambre des représentants américains, Nancy Pelosi, pour une approche européenne voire internationale de la question du retour des « Foreign Terrorists Fighters » (FTF).

On peut aussi songer à « une forme de justice internationale », a ajouté le chef du gouvernement démissionnaire, qui souhaite toutefois prendre en compte la sécurité de la population belge.

Source: Belga