Fairbnb, la version éthique d’Airbnb

Fairbnb, une plateforme alternative de location à court terme, souhaite contrer le géant Airbnb. L’objectif? Soutenir un tourisme orienté vers une économie collaborative plus responsable.

Il aura fallu un peu plus de dix ans à Airbnb pour devenir l’un des leaders sur le marché de la location de logements de particuliers. Mais malgré son succès, la plateforme n’est pas toujours très bien perçue, comme c’est le cas à Paris où cette dernière est critiquée pour ses fraudes en matière de location touristique. De son côté, l’Espagne l’accuse de faire flamber les prix de l’immobilier en centre-ville obligeant les locaux à s’éloigner en périphérie.

«Un tourisme sans contrôle augmente les nuisances dans les quartiers, fait grimper les prix de l’immobilier et permet l’évasion fiscale», écrit Fairbnb sur son site. C’est pourquoi, cette nouvelle plateforme souhaite offrir un système de location semblable à celui d’Airbnb avec pour maître-mot la transparence.

Une plateforme collaborative

Fairbnb veut rendre le secteur de la location plus «équitable, durable et gratifiant» pour la communauté dans son entièreté. La plateforme est cogérée par une coopérative d’utilisateurs et de voisinage qui auront la possibilité de choisir les projets locaux dans lesquels 50% des bénéfices seront réinvestis. Ils pourront également décider de quelle manière ils souhaitent que la plateforme soit gérée dans leur quartier, le tout en collaboration avec les autorités afin d’éviter la fraude fiscale. L’objectif final étant de permettre aux résidents de protéger leur droit à la résidence, de gérer l’impact du tourisme mais également d’éviter une flambée des prix de l’immobilier.

Pour étendre son système, Fairbnb invite les citoyens désireux de changer les choses à s’investir dans la co-création de leur plateforme communautaire. Une levée de fonds sera également mise en place. Mais avant le lancement officiel de Fairbnb d’ici la fin de l’année, une version test sera disponible au printemps 2019 dans cinq villes européennes: Amsterdam, Barcelone, Bologne, Valence et Venise.

Laura Sengler